Dialogues et formations

CYCLE DE WORKSHOPS – FAIRE DES POLITIQUES PUBLIQUES –

Contact et Inscription : programme.fappa@gmail.com

Dans le cadre du programme de recherche-action FAPPA (Faire des Politiques Publiques en Afrique), ce cycle de workshops est initié afin de mettre en dialogue praticiens du développement, enseignants-chercheurs et étudiants autour des questions de fabrique, de mise en œuvre et d’évaluation des politiques publiques en Afrique et de socialiser les premiers résultats du programme FAPPA. En effet, depuis septembre 2017, le programme FAPPA s’intéresse aux enjeux de la fabrique et de l’analyse des politiques publiques à travers une comparaison internationale de six pays africains (Côte d’Ivoire, Kenya, Madagascar, Maroc, Mozambique et Tanzanie) et quatre secteurs de l’action publique (politiques sociales, de l’éducation, de la santé et de la gestion des ressources naturelles). Derrière cette thématique des politiques publiques, ce sont plus largement des problématiques liées à la gouvernance, à la stabilité, à la nature de l’Etat en Afrique, aux capacités des administrations et à la place prise par les programmes de développement qui se posent. Ce cycle de workshops ouvert aux acteurs non-académiques, notamment du monde professionnel, permettra d’aller au-delà des contextes africains et de mettre en dialogue les résultats de FAPPA avec des terrains autres, notamment ceux du Nord. Il s’agira de diffuser cette expertise au niveau local (interventions en collaboration avec les partenaires en Nouvelle Aquitaine (SO Coopération, IFAID, Sciences Po Bordeaux), national et international (AFD, F3E).

 

Ce cycle se déclinera sous forme de 4 workshops

Le premier workshop aura lieu

 Jeudi 23 Mai de 10h-13h  à Sciences Po Bordeaux

Thème : Qu’est-ce qu’une politique publique ?

Contact et Inscription : programme.fappa@gmail.com

Workshop 1: Qu’est-ce qu’une politique publique? Mai 2019

Cet atelier portera sur la définition même d’une politique publique qui peut différer selon le prisme ou l’acteur considéré. Il sera l’occasion de confronter les savoirs théoriques et les savoirs empiriques des “acteurs de terrain” (par exemple sur la perception très juridique d’une politique publique). Les échanges permettront de mieux appréhender les caractéristiques de l’analyse des politiques publiques et de mettre à jour comment les pratiques de l’Etat structurent et sont structurées par les mécanismes de fabrique des politiques publiques, mécanismes qui impliquent une myriade d’acteurs, nationaux et internationaux, publics et privés.

Workshop 2: Comment participe-t-on aux politiques publiques? Juin 2019

Cette rencontre s’intéressera aux modalités de la participation à l’action publique ; à la fabrique de la décision publique et à la captation, ou non, du processus par un nombre restreint d’acteurs. Ce sera l’occasion de revenir sur ce que le terme de participation recouvre : à la fois concept et méthode très en vogue dans le développement (programme participatif, inclusif, etc.) comme rempart à l’imposition “par le haut” d’une politique extravertie. Elle a des finalités complexes sur lesquelles il faut s’attarder (participation-consultation, participation-fiction, participation-implication, etc.). C’est donc la gouvernance effective et opérationnelle des politiques publiques qui sera discutée, à savoir la prise de décision, ou la non décision, la mise à l’agenda, ou encore la mise en œuvre.

Workshop 3: Comment sont évaluées les politiques publiques? Octobre 2019

Influencée par le New Public Management et les réformes de modernisation de l’Etat, l’évaluation est une thématique centrale pour les bailleurs et sera abordée sous divers prismes. En effet, la lisibilité, les modèles de suivi-évaluation de l’impact social et économique des politiques publiques sont des enjeux incontournables pour les professionnels du développement. Les débats autour de l’efficacité de l’aide ont beaucoup alimenté la démarche d’évaluation dans les pays en développement. L’évaluation nécessite des outils et des repères bien définis. Par exemple, la séquence de l’évaluation arrive-t-elle toujours en bout de chaîne du processus de politique publique (ex post) ? Comment l’évaluation ex ante et lors de la mise en œuvre nourrissent et impactent également le processus d’action publique ? L’évaluation vise à produire des connaissances sur les effets de l’action publique pour permettre notamment aux citoyens d’en apprécier la valeur. Il s’agira de s’intéresser également aux aspects cognitifs et notamment à la perception qu’ont les  individus, et en particulier les bénéficiaires, des résultats des politiques publiques.

Workshop 4: Pourquoi les politiques publiques échouent-elles? Décembre 2019

Cette séance permettra de mettre en exergue les décalages entre les phases de définition et de mise en œuvre des politiques publiques. On s’intéressera aux configurations d’acteurs qui opèrent dans les phases de définition de la politique publique et celles qui opèrent lors de la mise en œuvre, pouvant expliquer le fait que les résultats effectifs peuvent être très éloignés de ce que les politiques avaient annoncé et prévu – ce qui peut donc être perçu comme un “échec”. Il s’agira d’analyser les processus de formalisation et de négociation des politiques publiques, ainsi que les contraintes et la complexité des jeux d’acteurs lors de la mise en œuvre. On s’interrogera aussi sur la réinterprétation des éléments de définition des politiques publiques par les organisations (et en particulier les administrations) chargées de les mettre en œuvre et sur les instruments d’action publique qui induisent des effets désirés et des effets non attendus.

Contact et Inscription: programme.fappa@gmail.com

 

Sina Schlimmer (Sciences Po Bordeaux/LAM)      

sina.schlimmer@scpobx.fr

Rozenn Nakanabo Diallo (Sciences Po Bordeaux/LAM)     r.nakanabo.diallo@sciencespobordeaux.fr

Rokhaya Diagne Fall (So Coopération)   

rokhayadiagnefall@gmail.com